Quelle autonomie pour ma voiture électrique ?

Article Véhicule électrique

En moyenne, une voiture électrique équipée d’une batterie 50 kWh, parcourt 300 km après une charge complète. Pourtant, son autonomie varie selon différents facteurs, mais aussi au fil du temps et des cycles de recharge déjà effectués. Pleins phares sur l’autonomie des voitures électriques et les bons conseils pour l’optimiser.

Qu'appelle-t-on l'autonomie d'une voiture électrique ?

L’autonomie d’une voiture électrique correspond au nombre de kilomètres qu’elle peut parcourir en une seule charge.

Comment connaître l’autonomie d’une voiture électrique à l’achat ?

En France en décembre 2020, les véhicules électriques et hybrides rechargeables représentent 16 % de part de marché1. Parmi les automobiles électriques les plus populaires, la Renault Zoé Zen, équipée d’une batterie 41 kWh affiche une consommation de 10 kWh pour 100 km (NEDC) et une autonomie de 410 km au maximum de sa capacité.

Le saviez-vous ?

En Europe, le recours au cycle d’homologation WLTP2 (Worldwide Harmonized Light-Duty Vehicles Test Procedure) est obligatoire depuis le 1er janvier 2019. Il remplace progressivement le cycle d’homologation NEDC (New European Driving Cycle). Les tests en laboratoire et essais en conditions réelles qui le composent, définissent les niveaux de consommation, de pollution au CO2 et l’autonomie des véhicules électriques.

Quelle est l'autonomie moyenne d'une voiture électrique ?

Les modèles actuels présentent une autonomie réelle allant de 100 à 600 km, soit environ 350 km en moyenne.

Quelles voitures électriques présentent la plus grande autonomie ?

De façon générale : les berlines électriques comme les Tesla Model 3, sont équipées d’une batterie plus puissante et présentent une plus grande autonomie. Elles sont aussi plus coûteuses ! À l’inverse, les petites citadines électriques comme la Renault Zoé ou la Mini Cooper, roulent moins longtemps entre deux recharges, mais leurs prix sont moins élevés à l’achat.

Mercedes et Tesla détiennent actuellement la palme de l’autonomie.

Modèle

Autonomie WLTP en cycle mixte
Mercedes EQS 450+ 780 km
Mercedes EQS 580 4Matic 676 km
Mercedes EQE 350 660 km
Tesla Model S Grande Autonomie 652 km
BMW iX xDrive 50i 630 km
Tesla Model S Plaid 628 km
Ford Mustang Mach-E 610 km

Mercedes EQS

Cette série haut de gamme existe également en version sportive (AMG). Les Mercedes EQS sont équipées d’une batterie de 107 kWh, avec une puissance de recharge maximale de 200 kW.

Mercedes EQE

Cette berline électrique est l’équivalente zéro émission de la Classe E. Le modèle 350 possède une batterie de 90 kWh pouvant être rechargée sur une borne rapide de 170 kW maximum.

Tesla Model S

Deuxième voiture lancée par Tesla, la Model S disposait à ses débuts en 2013 d’une batterie de 60 kWh. Aujourd’hui, elle embarque un accumulateur de 95 kWh avec une puissance de charge maximale de 200 kW.

BMW iX

Ce SUV est issu du concept car iNext. La BMW iX comporte une batterie de 105 kWh, pouvant être rechargée sur une borne rapide allant jusqu’à 200 kW.

Ford Mustang Mach-E

La version disposant d’une batterie de 88 kWh (puissance de charge jusqu’à 150 kW) présente la plus grande autonomie, mais la Ford Mustang Mach-E est également disponible avec une plus petite batterie de 75,8 kWh.

Comment est calculée l'autonomie ?

On calcule l’autonomie (en km) en divisant la capacité de la batterie (kWh) par la consommation moyenne (kWh/100 km) puis en multipliant le résultat par 100. L’autonomie WLTP pour sa part est établie à partir de tests.

 

Les éléments qui influent sur l'autonomie

L’autonomie réelle des voitures électriques varie cependant, selon différents facteurs :

  • La topographie des routes empruntées (centre-ville, autoroute, route de montagne…), 
  • Le style de conduite (sportive, éco-conduite…),
  • L’utilisation des options du véhicule (climatisation, chauffage, direction assistée…).

De façon générale : les berlines électriques comme les Tesla Model 3, sont équipées d’une batterie plus puissante et présentent une plus grande autonomie. Elles sont aussi plus coûteuses ! À l’inverse, les petites citadines électriques comme la Renault Zoé ou la Mini Cooper, roulent moins longtemps entre deux recharges, mais leurs prix sont moins élevés à l’achat.

De quelle autonomie avez-vous besoin pour quel usage ?

En ville, une autonomie d’environ 100 km peut largement suffire pour les trajets quotidiens. En revanche, si vous comptez rouler en électrique pour les long trajets, optez pour un modèle avec une autonomie de 400 km ou plus, et pouvant être rechargée rapidement sur les bornes d’autoroute.

Conseils pour augmenter l'autonomie de votre véhicule

  • Surveillez la fenêtre de charge : La batterie de votre véhicule électrique n’aime ni les excès de charge, ni la décharge complète. Pour son bien, restez dans une fenêtre de charge comprise entre 20 % minimum et 80 % maximum.
  • Rechargez régulièrement : Quand elle est placée en charge longue, votre batterie chauffe et elle n’aime pas ça. Pour la préserver, préférez de petites recharges régulières à de longues heures branchée sur le réseau électrique.
  • Chargez lentement : Pour la même raison, offrez à votre batterie un maximum de charges lentes, par exemple depuis votre borne de recharge à domicile ou sur votre lieu de travail, plutôt que sur une borne publique de charge ultrarapide.
  • Patientez avant et après la charge: Toujours pour éviter les coups de chaud et l’usure du moteur, laissez dès que possible redescendre la température de la batterie ; avant de la mettre en charge si vous venez de rouler ou après une recharge avant de prendre le volant.
  • Stationnez au garage : Parce que les changements de température et plus particulièrement le froid, affectent les performances des batteries, si vous le pouvez, préférez un stationnement couvert pour votre auto.
  •  Rouler souvent : La batterie de votre voiture électrique n’aime pas le stationnement prolongé. Pour pallier une perte de capacité prématurée, choisissez de l’utiliser très régulièrement, par exemple, pour vos déplacements urbains du quotidien.
  • Adopter l’éco-conduite : L’éco-conduite permet de consommer moins de carburant. ENGIE vous dit tout sur ce mode d’utilisation souple et vertueux des voitures.

Le saviez-vous ?

Vous roulez souvent et parfois sur de longues distances ? Les offres d’abonnement de recharge sur les bornes publiques vous permettent de prolonger l’autonomie de votre batterie. Comment ? Repérez les bornes présentent sur votre route et utilisez-les pour aller plus loin !

L’autonomie du véhicule électrique en bref :

  • Le cycle d’homologation WLTP (Worldwide Harmonized Light-Duty Vehicles Test Procedure) est la référence en matière d’autonomie des véhicules électriques, à consulter avant l’achat d’un modèle neuf ou d’occasion.
  • Un bon entretien de la batterie (recharge régulière et lente, éco-conduite…) préserve sa durée de vie et son autonomie.
  • La location longue durée d’un véhicule électrique permet de profiter d’un suivi et d’un entretien régulier, batterie comprise.

FAQ

Sur un modèle âgé de 10 ans, l’autonomie sera de 50 à 150 km environ .

L’autonomie de la majorité des hybrides est de 50 km en moyenne.

Une batterie dure environ 1000 cycles de recharge, soit au minimum 10 ans. Les constructeurs proposent généralement des garanties allant jusqu’à 8 ans.

 

Partager cet article

Sélection d'articles sur la Mobilité Verte